TABLE OF CONTENTS
Automation
10
MIN READ
March 23, 2023
March 23, 2023

Pour commencer : Le guide complet pour comprendre l'automatisation des entrepôts

La plupart des entreprises n'en sont qu'au début de leur parcours d'automatisation. Que vous soyez un chef d'entreprise opérationnel ou commercial, si vous souhaitez savoir comment l'automatisation des entrepôts pourrait contribuer à la croissance de votre entreprise, mais que vous ne savez pas exactement par où commencer, vous êtes au bon endroit.

Favicon displaying the 6 red AutoStore dots.
AutoStore
TABLE OF CONTENTS

Une brève introduction : Qu'est-ce que l'automatisation des entrepôts ?

D'une manière générale, l'automatisation des entrepôts fait référence à la mise en œuvre de diverses technologies (des plus simples aux plus avancées), de systèmes et de processus qui permettent la mécanisation, la rationalisation et l'optimisation des opérations d'entreposage. Diverses solutions et équipements sont utilisés pour automatiser les tâches courantes et améliorer l'efficacité globale du stockage, de la récupération, du déplacement et de la gestion des marchandises. L'objectif est de faire en sorte que les tâches soient effectuées de la même manière à chaque fois, en utilisant un processus prédéfini. En outre, en réduisant ou en supprimant les tâches manuelles, l'automatisation des entrepôts vise à :

  • Réduire considérablement le travail manuel (et les risques associés).
  • Augmenter considérablement la vitesse et la productivité des opérations.
  • Améliorer l'exactitude et la précision des processus clés tels que la préparation des commandes et les retours.
  • Améliorer la gestion des stocks grâce à des informations et des processus en temps réel plus performants

Il convient de mentionner d'emblée que la robotique joue un rôle inévitable dans l'automatisation des opérations d'entreposage. Toutefois, lorsqu'il s'agit d'automatiser votre entrepôt, commencer modestement et étendre progressivement vos efforts d'automatisation est une approche courante et efficace. Elle vous permet d'évaluer les avantages, de tirer des enseignements des premières mises en œuvre, puis de passer à un projet d'automatisation à grande échelle. Par exemple, vous pouvez commencer par automatiser un domaine spécifique, comme la préparation des commandes, en utilisant un système de stockage et de récupération automatisé (AS/RS) tel qu'AutoStore, qui utilise des robots pour récupérer les stocks. Au fur et à mesure que vous acquerrez de l'expérience et que vous constaterez l'impact positif, vous pourrez progressivement étendre l'automatisation à d'autres zones de votre entrepôt, optimisant ainsi l'efficacité, réduisant les erreurs et améliorant la productivité globale. Nous allons maintenant nous pencher sur les spécificités des différents types d'automatisation des entrepôts.            

Les deux catégories de base de l'automatisation

Il n'y a que deux types d'automatisation à retenir. Bien qu'il existe de nombreux types de solutions et de technologies d'automatisation, on peut, pour simplifier, les regrouper en deux types d'automatisation :

1. Automatisation physique

Technologie et machines qui automatisent les tâches physiques et les processus au sein d'un entrepôt, tels que la manutention et le déplacement des marchandises. Le type de solution requise dans un entrepôt particulier dépend des types de tâches effectuées, ainsi que du type de marchandises manipulées. Des facteurs tels que la taille, le poids et la fréquence des tâches auront une incidence sur le choix de la technologie utilisée.

Le stockage en cube d'AutoStore est un exemple d'automatisation d'entrepôt qui tient compte à la fois de l'automatisation physique (mouvement des marchandises) et de l'automatisation des processus (par exemple, les flux de travail numérisés et la gestion des stocks).

2. Automatisation des processus

Parfois appelée aussi automatisation numérique, l'automatisation des processus se concentre sur l'automatisation et l'optimisation des processus de travail, de la gestion des données et de la prise de décision. Les solutions technologiques et les algorithmes permettent de rationaliser ou d'améliorer différents processus opérationnels et de fournir une visibilité sur les performances. L'automatisation des processus peut être appliquée aux tâches physiques et administratives qui sont généralement basées sur des règles ou répétitives.

L'automatisation physique et l'automatisation des processus peuvent avoir un impact significatif sur des domaines ou des processus spécifiques. Toutefois, c'est la combinaison des deux types d'automatisation qui peut conduire aux améliorations les plus importantes en termes d'efficacité et de précision de l'entrepôt, ainsi que d'expérience client.

L'automatisation numérique/des processus fait référence à l'automatisation et à l'optimisation des processus de travail, de la gestion des données et de la prise de décision.

Quels sont les tâches et processus de l'entrepôt qui peuvent être automatisés ?

Les niveaux d'automatisation peuvent varier considérablement d'un entrepôt à l'autre, en fonction des flux de travail et des types de produits. Il peut donc être utile de comprendre quels processus et tâches spécifiques peuvent être automatisés dans un entrepôt ou un centre de distribution moyen. Vous trouverez ci-dessous une liste des cas d'utilisation où la technologie est le plus souvent déployée. Il est généralement possible de combiner plusieurs solutions pour rationaliser l'ensemble du processus dans différents domaines opérationnels.

1. Préparation de commandes

La préparation de commandes est l'un des processus qui offre le plus grand potentiel de gains d'efficacité, en particulier pour les opérations à fort volume telles que la vente au détail ou la vente par correspondance la grande distribution. Les équipements automatisés et la robotique assistent les opérateurs humains ou préparent les articles de manière autonome. De nombreuses entreprises peuvent s'attendre à voir leur productivité doubler, voire plus, par rapport à un processus de préparation manuel. Avec certaines solutions, le temps moyen de préparation des commandes peut être réduit à 60 secondes ou moins.

Un exemple d'équipement automatisé et de robotique assistant les opérateurs humains. Dans ce cas, les robots ont livré les produits aux opérateurs humains sur les postes de travail. Le logiciel du système indique à l'opérateur les articles à prélever et le nombre d'articles à prélever.

Un exemple de robotique, plus précisément un robot de prélèvement de pièces, qui prélève des articles de manière autonome.

2. Réception et déchargement des marchandises‍

La manutention des marchandises est rationalisée par des équipements tels que des convoyeurs, des bras robotisés ou des véhicules à guidage automatique (AGV) pour transporter et trier les marchandises entrantes. En bref, cela signifie que l'équipement automatisé peut aider à transporter des marchandises d'un point A à un point B plus rapidement que les travailleurs humains. Par exemple, les commandes qui sont remplies et emballées à unposte de travail peuvent être placées sur un convoyeur mobile qui les transporte rapidement jusqu'à un lieu d'enlèvement postal dans l'entrepôt. Ce système supprime une grande partie du travail manuel nécessaire pour accélérer les opérations. Elle devrait également améliorer la précision et limiter les risques pour la santé et la sécurité associés aux processus de manutention manuelle.

3. Stockage et récupération‍

Pourquoi perdre du temps en demandant à votre équipe de chercher et de localiser des articles éloignés alors que l'inventaire peut venir à eux ? Appelés systèmes "goods-to-person" (G2P), ces systèmes sont dotés de robots qui se chargent du stockage et de la récupération des articles en stock à partir d'emplacements désignés. Les itinéraires des robots sont optimisés, les articles les plus demandés étant par exemple plus proches des points de ramassage, ou pour aider à gérer les périodes de pointe en préparant les commandes, etc.

Cube Storage est un exemple de système de stockage et de déstockage dans lequel des robots se chargent du stockage et du déstockage des marchandises.

4. Réapprovisionnement des stocks

Laissez votre équipe se concentrer sur la fourniture de services de haute qualité et sur l'expérience client. À l'aide de règles définies et de données en temps réel sur les niveaux de stock actuels, le logiciel guide les systèmes robotiques pour qu'ils stockent automatiquement les articles nouvellement reçus aux bons endroits ou qu'ils réapprovisionnent les zones de préparation des commandes afin que tout se déroule sans heurts.

5. Tri et consolidation‍

Les systèmes de triage automatisés, tels que les systèmes de convoyage équipés de lecteurs de codes-barres ou de la technologie RFID, permettent de trier et de consolider rapidement les articles pour l'exécution des commandes. La précision et la rapidité sont accrues grâce à une tâche répétée à chaque fois.

Exemple de système de tri où un système de convoyeur scanne les commandes remplies et les trie dans des sacs en fonction des codes postaux.


6. Emballage et conditionnement

Les tâches répétitives et ennuyeuses telles que le formage des boîtes, l'étiquetage des produits et le scellement sont exécutées rapidement et efficacement par des machines automatisées. Cela permet d'améliorer la cohérence et la rapidité tout en réduisant les erreurs d'emballage et la fréquence des retours.

7. Chargement et expédition‍

Les marchandises sont préparées pour le chargement et l'expédition à l'aide de systèmes de convoyage, de véhicules à guidage automatique (AGV) ou de bras robotisés. Ils transportent et chargent les marchandises dans des camions ou des conteneurs d'expédition, garantissant un chargement précis et une expédition efficace. Cette méthode est particulièrement utile pour les articles lourds et de grande taille, ou pour les lieux où les articles sont déplacés sur de grands espaces.

8 Gestion des stocks‍

Les solutions telles que les systèmes de gestion d'entrepôt (WMS) gèrent les stocks en temps réel et fournissent une visibilité en temps réel de l'état des stocks. Une gestion optimisée des stocks permet d'offrir un plus grand choix aux clients finaux.

9. Traitement des retours‍

Les systèmes automatisés exécutent des tâches telles que l'inspection, le tri, le réapprovisionnement ou les processus de retour au fournisseur, de sorte que votre équipe peut se concentrer sur des tâches plus rentables.

10. Contrôle et optimisation des performances‍

L'automatisation génère une quantité importante de données. Celles-ci peuvent être exploitées pour l'établissement de rapports et l'amélioration des opérations globales. Des logiciels sont déployés pour le contrôle, la surveillance et le reporting automatisés, ainsi que pour l'analyse avancée des performances. Les informations sont ensuite exploitées pour permettre l'amélioration continue et l'optimisation des processus, la maintenance prédictive, la prévision de la demande, etc.

Unify Analytics est un exemple de logiciel qui recueille les données de l'entrepôt et fournit des rapports, donnant aux responsables des informations claires pour améliorer les opérations.

Comparaison des technologies d'automatisation les plus courantes

Comme indiqué ci-dessus, les technologies d'automatisation des entrepôts peuvent aller de technologies simples, à application unique, automatisant une tâche ou un processus particulier, à des systèmes de bout en bout automatisant des groupes de tâches, de processus et de technologies interconnectés. Des robots aux logiciels, et au-delà, il peut être difficile d'identifier les solutions qui répondront le mieux à vos besoins. Nous avons dressé un panorama des types de technologies d'automatisation des entrepôts les plus courants, regroupés en fonction de leur principal domaine d'activité, et nous avons résumé leurs principales utilisations et différences.

1. Manutention et transport des marchandises

Robotique et robots mobiles autonomes (AMR), véhicules guidés autonomes (AGV)

Il s'agit de différents types de robots mobiles et de véhicules autoguidés qui exécutent des tâches de manipulation et de déplacement d'articles dans différentes zones de votre entrepôt, les apportant à des travailleurs humains pour le prélèvement, le tri, etc.

Exemples :

  • Les robots "goods-to-person" apportent des articles aux travailleurs pour qu'ils les prélèvent, les trient, etc.
  • Les véhicules à guidage automatique (AGV) transportent les articles dans l'entrepôt en suivant des itinéraires déterminés.
  • Les chariots élévateurs autonomes (à conduite autonome) déplacent les palettes sans intervention humaine.

Ce type de technologie est utilisé pour améliorer la productivité de tâches manuelles prédéfinies et pour déplacer des marchandises de manière sûre et efficace. Les robots mobiles sont mieux adaptés aux grands espaces où les itinéraires de navigation ne changent pas fréquemment et où ils n'ont pas à se mêler à des zones fortement peuplées de travailleurs humains.

Systèmes de transport

Différents systèmes de convoyage peuvent être utilisés pour transporter efficacement de grands volumes de marchandises dans l'entrepôt. Si les technologies utilisées pour les solutions de convoyage sont différentes, les fonctions qu'elles peuvent faciliter sont multiples.

Exemples :

  • Des convoyeurs de triage pour envoyer le stock à différents endroits en fonction de règles définies.
  • Les convoyeurs d'accumulation permettent la mise en mémoire tampon et l'accumulation du stock le long de l'itinéraire du convoyeur.
Un convoyeur envoie les commandes remplies vers un lieu de ramassage.

2. Stockage et exécution des commandes :

‍Solutions de prélèvement automatisé

La préparation des commandes peut être partiellement ou entièrement automatisée en fonction de vos besoins et de votre processus.

Exemples :

  • Systèmes Pick-to-Light: ces systèmes utilisent des lumières LED et des capteurs pour guider les travailleurs dans la sélection des articles et des quantités au cours du processus de prélèvement, ce qui permet d'améliorer la précision et l'efficacité.
  • Systèmes Put-to-Light : Des voyants LED indiquent les emplacements corrects pour les articles à placer, ce qui rend le processus plus rapide et plus efficace pour les travailleurs humains.
  • Systèmes de préparation des commandes par la voix: Il s'agit d'un système sans papier, sans mains et sans yeux, qui s'appuie sur des commandes vocales pour guider les travailleurs de l'entrepôt tout au long de leurs tâches de préparation et d'entrée en stock. Il s'agit d'une des premières formes d'automatisation de la préparation des commandes. Bien qu'elle soit moins répandue aujourd'hui en raison d'alternatives plus efficaces, elle reste précieuse dans les situations où l'accessibilité est une préoccupation majeure.
  • Appareils portatifs : Des dispositifs tels que des lunettes intelligentes ou des appareils portés au poignet fournissent des indications visuelles ou sonores pour les tâches de cueillette.

Certains de ces types de systèmes, en particulier les systèmes pick-to-light et put-to-light, sont souvent intégrés à d'autres systèmes d'automatisation des entrepôts. Par exemple, dans un système de livraison de marchandises à la personne, le système pick-to-light peut aider le travailleur humain à sélectionner le bon article à partir de l'inventaire bac fourni par le système. D'autres systèmes, tels que le prélèvement vocal, peuvent être utiles dans les entrepôts qui sont encore largement manuels et où les marchandises sont stockées sur des étagères. Cela demande encore beaucoup de déplacements de la part du magasinier et peut signifier qu'ils ne sont pas flexibles pour les articles en stock et les flux de travail variables.

Le système Pick-to-light utilise des lumières LED et des capteurs pour guider les travailleurs humains dans leur processus de préparation des commandes.

Systèmes traditionnels de stockage et de récupération automatisés (AS/RS)

L'AS/RS implique l'utilisation de systèmes automatisés pour stocker et récupérer les articles en stock dans des emplacements désignés au sein d'un entrepôt ou d'un centre de distribution. Les solutions AS/RS sont conçues pour améliorer l'efficacité, la précision et l'utilisation de l'espace dans les processus de stockage et de récupération.

Un logiciel de contrôle gère et optimise l'ensemble du flux : le nouveau stock est automatiquement stocké dans des emplacements prédéfinis le long d'une sorte de grille, à l'intérieur de bacs de stockage ou de conteneurs. Des robots sont ensuite guidés le long de la grille de stockage pour récupérer les articles en vue de la préparation et de l'exécution des commandes, etc. Différents sous-types sont utilisés pour différents types de besoins de stockage et de volumes de commandes.

Sous-types de solutions AS/RS traditionnelles :

  • Chargement unitaire (convient pour les articles plus volumineux).
  • Carrousels horizontaux (pour les articles de petite taille et complexes).
  • Mini charge (convient pour les articles de petite et moyenne taille).
  • Modules de levage vertical (VLM - adaptés aux articles de grande taille).
  • Navettes (adaptées à la manutention de bacs, de plateaux et de cartons).

Voici un aperçu de leurs cas d'utilisation :

  • En fonction du sous-type, le système AS/RS traditionnel peut s'avérer avantageux pour la gestion d'articles plus volumineux.
  • Les systèmes AS/RS traditionnels peuvent avoir du mal à maximiser l'espace de stockage disponible par rapport au stockage en cube (voir la section ci-dessous).
  • Les solutions AS/RS traditionnelles peuvent être complexes et longues à mettre en place.
  • L'entretien et la réparation d'équipements plus importants peuvent être coûteux en termes de dépenses OPEX et peuvent perturber temporairement les opérations quotidiennes.
  • Les opérations de mise à l'échelle peuvent souvent nécessiter une installation complexe et un investissement supplémentaire important en équipement et en espace supplémentaire.

Stockage en cube [next-gen AS/RS]

Le stockage en cube est une solution innovante qui pousse le concept d'AS/RS un peu plus loin. Il peut être considéré comme un système de traitement des marchandises à la personne (GTP ), combinant plusieurs technologies pour augmenter considérablement la productivité du débit et, surtout, maximiser la capacité de stockage. Il convient donc aux besoins de volume et de capacité élevés, et il est populaire dans toute une série d'industries.  

  • Il s'agit du système AS/RS le plus fiable du marché, avec un temps de fonctionnement global de 99,7 %.
  • La solution AS/RS la plus dense du marché
  • Il est rapide et facile à mettre en œuvre, avec un système de stockage en aluminium léger qui peut être personnalisé pour s'adapter à presque n'importe quel espace au sol. grille en aluminium léger qui peut être personnalisé pour s'adapter à presque n'importe quel espace au sol.
  • Convient à diverses gammes de produits en fonction de leur taille. Les produits doivent pouvoir entrer dans les bacs d'inventaire
  • Les articles sont stockés en trois dimensions, dans toutes les directions le long du site Grille (d'un côté à l'autre et de haut en bas), afin d'utiliser le maximum d'espace d'air cubique possible par rapport aux systèmes AS/RS traditionnels qui nécessitent un espace au sol beaucoup plus important pour atteindre la même capacité.
  • Les petites installations peuvent être prêtes en quelques semaines seulement.
  • Modulaire, il est facile de l'adapter aux périodes de pointe telles que les vacances saisonnières, le Black Friday, etc. sans nécessairement avoir besoin de plus d'espace au sol.

Le stockage cubique AS/RS, dont le pionnier est AutoStore , est la solution AS/RS la plus dense disponible sur le marché.

3. Gestion des opérations et optimisation des performances

Systèmes de gestion des entrepôts (WMS) :

Intègre et gère divers aspects des opérations d'entreposage, notamment le suivi des stocks, la gestion des commandes, l'affectation de la main-d'œuvre et l'optimisation des flux de travail.

  • Il offre une visibilité et un contrôle en temps réel des activités de l'entrepôt.
  • Il existe différentes solutions logicielles, en fonction du type d'entrepôt et d'autres exigences technologiques.
  • Les outils de planification des ressources de l'entreprise (ERP) peuvent aller encore plus loin, en intégrant d'autres outils commerciaux au-delà des processus d'entreposage, tels que la gestion de la relation client (CRM).
  • Si vous n'en utilisez pas déjà un, il existe de nombreuses variantes de WMS, plus ou moins complexes, en fonction de votre type d'activité, de vos flux de travail, de votre secteur d'activité, etc.

Capture de données : Capteurs de l'internet des objets (IoT) et identification automatique et capture de données (AIDC) :

Des capteurs et des dispositifs sont utilisés pour capturer et suivre automatiquement les informations relatives à l'inventaire, en temps réel.

  • Contrôle des niveaux de stock actualisés pour une visibilité précise.
  • Peut simplifier et accélérer le tri et la préparation des commandes.
  • Peut mesurer de nombreux paramètres liés au stockage (humidité, température, état de l'équipement, etc.)
  • Il peut être trop granulaire pour certaines opérations ou ralentir les processus dans les opérations à fort volume.

Au-delà des opérations : Les avantages de l'automatisation des entrepôts

"Pouvons-nous vraiment nous permettre d'investir dans l'automatisation des entrepôts à l'heure actuelle ?

Pouvez-vous vraiment vous permettre de ne pas investir dans l'automatisation des entrepôts dès maintenant ?

Nous avons déjà abordé certains des avantages directs de l'automatisation des entrepôts sur l'efficacité et les performances opérationnelles. Mais il existe des arguments convaincants en faveur de l'automatisation qui peuvent profiter à l'ensemble de votre entreprise.

Créez votre avantage concurrentiel

Nous savons tous que les attentes des clients se sont accrues au cours des dernières années. Il n'est pas nécessaire d'y revenir ici, mais nous savons tous que nous vivons à l'ère de la livraison le jour même. Le produit et la marque ne suffisent plus aujourd'hui ; l'expérience du client est cruciale pour la performance de l'entreprise. Il suffit de penser aux opérations de e-commerce et de vente au détail; les processus d'exécution et de livraison/retour sont souvent le seul point de contact physique réel qu'ils auront avec leurs clients. Si le processus de livraison global est épouvantable, les clients les abandonneront en masse au profit d'autres fournisseurs. En revanche, si l'expérience de livraison est excellente, les clients reviendront sans cesse faire leurs achats. L'automatisation est idéale pour améliorer de manière significative ce processus critique

Et nous nous trouvons à un moment unique. Si l'automatisation progresse rapidement, il n'en reste pas moins que la plupart des opérations d'entreposage sont encore essentiellement ou entièrement manuelles (pas plus tard qu'en 2021, plus de 80 % des entrepôts dans le monde n'étaient pas automatisés). Et si vous n'automatisez pas maintenant, il y a fort à parier que l'un de vos concurrents le fera.

  • Accélérer les opérations et livrer les clients plus rapidement que vos concurrents est un moyen sûr de vous différencier.
  • La réduction des tâches manuelles et répétitives permet à vos équipes de se concentrer sur des processus de contrôle de la qualité plus complexes afin d'améliorer encore l'expérience des clients.
  • D'ici à 2024, les entreprises réduiront leurs coûts opérationnels de 30 % en repensant leurs processus opérationnels en conjonction avec l'hyper-automatisation.
  • Si vous ne le faites pas, vous risquez de rester à la traîne - personne ne veut être le Blockbuster du Netflix de quelqu'un d'autre.
  • Amélioration du bien-être et de la sécurité des employés.
  • L'automatisation permet d'éliminer une grande partie des contraintes physiques et de favoriser l'engagement en libérant les travailleurs pour des tâches plus variées et plus intéressantes.
  • Les travailleurs n'ont plus besoin de parcourir de grandes distances pour récupérer des stocks ou déplacer des charges lourdes.
  • Les postes de travail ergonomiques offrent un meilleur confort.
  • Les risques pour la santé au travail et les risques d'accidents sont ainsi considérablement réduits.
Accélérer les opérations et livrer les clients plus rapidement que vos concurrents est un moyen sûr de vous différencier.

Construire un modèle d'entreprise plus durable

Si elle est mise en œuvre intelligemment, l'automatisation des entrepôts peut réduire votre empreinte carbone et contribuer à une approche plus durable du stockage industriel et de la fabrication.

  • De nombreuses solutions d'automatisation permettent de densifier le stockage et les opérations, réduisant ainsi la surface physique nécessaire pour accomplir la même fonction.
  • Les équipements robotiques modernes consomment souvent très peu d'énergie, tandis que les logiciels peuvent optimiser l'utilisation des équipements pour minimiser la dépense d'énergie à un moment donné. Nombre d'entre eux peuvent également fonctionner à l'énergie solaire.
  • Même si vous avez besoin de nouveaux sites, l'automatisation réduit l'empreinte totale dont vous aurez besoin. Ce qui est meilleur pour votre environnement et l'étalement urbain associé, et réduit la consommation d'énergie globale.

Découvrez comment AutoStore s'est donné pour mission de créer des entrepôts durables grâce à des solutions d'automatisation innovantes.

Des pouvoirs qui permettent à votre entreprise d'en faire plus avec moins

De nombreuses entreprises hésitent à investir d'emblée dans un grand projet d'automatisation. Cependant, au fur et à mesure de la croissance, l'alternative consiste souvent à déménager dans des installations plus grandes afin d'augmenter la capacité et le volume.

  • L'automatisation de l'espace permet de maximiser vos opérations actuelles et d'éviter des investissements immobiliers coûteux.
  • Bien sûr, il est parfois inévitable d'augmenter l'espace de stockage. Les bonnes solutions d'automatisation peuvent être facilement modulables, de sorte que vous n'avez pas toujours besoin d'énormes projets d'expansion lorsque vous devez développer vos opérations.
  • L'automatisation peut vous permettre de conserver vos flux de travail existants mais d'offrir à vos clients un plus grand choix en augmentant le nombre d'UGS et la disponibilité des stocks, ou en proposant de nouveaux services tels que les livraisons express.
L'automatisation de l'espace permet de maximiser vos opérations actuelles et d'éviter des investissements immobiliers coûteux.

Les facteurs clés de succès d'un projet d'automatisation

Une mise en œuvre réussie de la technologie d'automatisation des entrepôts implique une planification et une coordination minutieuses, ainsi que la prise en compte de différents facteurs. Que vous envisagiez d'automatiser un site existant ou une opération entièrement nouvelle, nous avons dressé une liste de facteurs clés communs qui détermineront l'impact global de la mise en œuvre de l'automatisation d'un entrepôt.

→ Une évaluation approfondie des besoins

Avant d'aller plus loin, il est essentiel de procéder à une analyse complète des exigences spécifiques de l'entrepôt, de ses points faibles et de ses objectifs. L'objectif est d'identifier les domaines et les processus spécifiques à vos opérations qui peuvent bénéficier le plus de l'automatisation. Il est ainsi plus facile de décider des domaines d'investissement prioritaires et de déterminer les technologies les plus appropriées à mettre en œuvre.

Si vous planifiez l'installation d'un site existant, vous devrez également déterminer si vous souhaitez maintenir les activités pendant l'installation. Toutes les technologies ne peuvent pas être installées ou ne sont pas sûres pendant que les opérations quotidiennes se poursuivent, ce qui signifie un arrêt prolongé potentiel.

  • Certaines solutions, comme le stockage en cube, peuvent être installées tout en maintenant les activités actuelles.
  • Il convient également de tenir compte de toute exigence particulière en matière de stockage et de manutention pour votre type de produit.
  • Par exemple, les détaillants de a grande distribution devraient envisager des capacités de stockage réfrigéré pour les produits frais, pour lesquels certaines solutions de stockage automatisé ne sont pas adaptées. La grande distribution Découvrez comment le détaillant tchèque Rohlik a automatisé son entrepôt avec un système AS/RS pour produits ambiants et réfrigérés et a augmenté de trois fois la productivité de la préparation des commandes.

→ Optimisez vos processus avant d'ajouter de nouvelles technologies au mélange

L'automatisation est simplement capable d'accélérer et d'exécuter une tâche donnée. Si le processus n'est pas optimal, l'automatisation vous permettra simplement de l'exécuter à grande échelle et beaucoup plus rapidement qu'auparavant. La qualité des processus et des flux de travail avant la transition vers l'automatisation contribuera à jeter les bases de la réussite future.

→ Options d'intégration flexibles

L'intégration assure la fluidité du flux de données, la synchronisation et la coordination entre les différents composants. L'interopérabilité est essentielle à cet égard, c'est pourquoi les solutions doivent être "agnostiques" sur le plan technologique et fournir des API robustes qui offrent des options d'intégration flexibles, plutôt que de limiter vos choix et votre configuration.

→ Gestion efficace du changement

L'introduction ou l'extension de l'automatisation des entrepôts implique souvent des changements importants, notamment en ce qui concerne les processus de travail, les rôles et les responsabilités. Une bonne gestion du changement est très importante pour aider les employés à s'adapter, à comprendre les avantages et à répondre à toute préoccupation ou résistance au changement.

→ Engagement en faveur de la formation et de l'engagement

Une formation et un soutien adéquats du personnel sont très utiles pour faciliter la transition vers le nouvel environnement automatisé. Il peut s'agir, par exemple, d'une formation au fonctionnement du nouvel équipement, à l'utilisation de nouvelles interfaces de système ou à l'apprentissage de nouveaux flux de travail.

→ Une gestion et une analyse des données qui apportent des informations concrètes et exploitables

La mise en œuvre de processus décisionnels fondés sur les données est une capacité clé de toute automatisation. Pour cela, il faut bien comprendre quels types de données et quels types d'analyse seront les plus importants pour votre entreprise. Cela signifie également qu'il faut savoir quels sont les indicateurs clés de performance qui sont vraiment significatifs pour vos opérations et votre entreprise en tant qu'indicateurs de succès.

La gestion et l'analyse efficaces des données dans tous les systèmes fournissent des informations précieuses aux équipes opérationnelles (optimisation des processus, suivi des performances, etc.) et aux équipes de direction commerciale (prise de décisions stratégiques, prévisions des tendances, etc.)

→ Construire pour l'évolutivité et la flexibilité

À mesure que les besoins évoluent, les solutions doivent pouvoir s'adapter à la croissance, aux changements dans la gamme de produits, à l'augmentation des volumes de commandes et à d'autres variables. Les projets d'automatisation réussis sont conçus en tenant compte de l'évolutivité et de la flexibilité. Les solutions d'automatisation les plus souples sont modulaires, ce qui signifie que des composants individuels peuvent être ajoutés facilement et rapidement pour augmenter la capacité, sans qu'il soit nécessaire de reconfigurer le système en profondeur ou de procéder à des installations fastidieuses.

La flexibilité doit également s'appliquer à votre investissement global. Aujourd'hui, les fournisseurs de services et de solutions les plus innovants commencent à proposer différents modèles de licences commerciales en plus de la pleine propriété, tels que RaaS (robots en tant que service), qui fonctionne sur un modèle de "paiement à la pièce" à durée déterminée avec un équipement et une infrastructure loués. Cela permet aux entreprises ayant des niveaux d'échelle et de maturité différents de disposer d'un plus grand choix dans la manière de gérer les investissements CAPEX pour des projets de taille et de complexité différentes.

→ Une culture de l'amélioration continue

L'automatisation des entrepôts a un impact maximal lorsqu'elle est soutenue par une culture d'entreprise axée sur l'amélioration continue, avec une boucle perpétuelle de retour d'information et d'amélioration. Dans cette optique, l'automatisation est considérée comme un processus continu plutôt que comme une mise en œuvre ponctuelle. L'évaluation, le contrôle et le perfectionnement réguliers des processus et des systèmes sont essentiels pour l'amélioration continue, pour rester en tête de la concurrence et pour s'adapter à l'évolution des demandes des clients.

Comment évaluer le potentiel de retour sur investissement de l'automatisation des entrepôts ?

Enfin, nous devons discuter du retour sur investissement potentiel de tout projet que vous pourriez mettre en œuvre. Il est évidemment difficile d'obtenir une réponse détaillée tant que vous n'avez pas procédé à une évaluation des besoins et que vous n'avez pas une meilleure idée de la taille du projet et de la combinaison technologique potentielle. Mais il est possible d'avoir une bonne compréhension de l'impact que vous pourriez avoir pour guider vos prochaines étapes.

Bien entendu, tout projet nécessite un investissement initial, mais le retour sur investissement dépend fortement de l'ampleur et de la complexité de toute mise en œuvre potentielle. Des facteurs tels que votre infrastructure actuelle, les niveaux de matériel existant à remplacer, etc. auront toujours un impact sur le retour sur investissement. En moyenne, nos clients constatent un retour sur investissement dans un délai de deux à trois ans, en fonction de la taille du projet.

En fin de compte, il y a deux éléments de coût clés à prendre en compte :

  1. L'investissement initial nécessaire pour démarrer.
  2. Le coût total de possession (TCO), qui prend en compte les coûts d'exploitation courants (par exemple la maintenance, les services en nuage, etc.)

Ces facteurs de coût doivent ensuite être mis en balance avec deux éléments clés :

  1. Augmentation des performances et opportunités liées à l'amélioration des capacités et des performances de l'entreprise (telles que des unités de vente supplémentaires ou de nouveaux services à offrir aux clients).
  2. Économies de coûts directs et indirects.
  • Un exemple d'économie directe consisterait à équilibrer les coûts de fonctionnement et d'entretien avec les économies réalisées sur les coûts de main-d'œuvre peu qualifiée et manuelle.
  • Un exemple d'économie indirecte consisterait à équilibrer l'investissement dans l'infrastructure et les économies réalisées sur les coûts des installations. En maximisant la capacité de stockage, l'automatisation peut contribuer à réduire les coûts immobiliers, soit en vous permettant de rester sur les sites existants, soit en réduisant la taille de l'empreinte des nouveaux entrepôts. Les installations plus petites sont également moins coûteuses à exploiter en raison de leur moindre consommation d'énergie.

Enfin, lors de l'évaluation du retour sur investissement et de l'impact commercial de l'automatisation, il est important de garder à l'esprit que vous devez disposer d'outils et de processus pour mesurer l'impact au fil du temps. Vous pourrez ainsi aligner en permanence les performances potentielles et réelles et prendre les mesures nécessaires pour apporter les améliorations qui s'imposent afin de garantir une valeur continue.

Automatisation des entrepôts AutoStore

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'automatisation des entrepôts, consultez le guide d'information AutoStore ici.

Want to learn more about this topic?

Talk to your local expert.
Let's talk
Let's talk

Want to learn more about this topic?

Talk to your local expert.
Let's talk
Let's talk
THE AUTHOR(S)

TAGS
Category
Category
Category
Category

Get your complimentary copy